Différence entre antenne GIGN et GIGN ?

Je dirais que tout est dans le titre^^
Que ça soit au niveau formation,mission, eetc…
Merci d’avance

Bonjour, très bonne question ! J’ai juste eu à faire un copié/collé du titre de ton sujet pour y trouver la réponse. Après quelques minutes de lecture, une antenne est une composante régionale du GIGN. 7 d’entres-elles sont implantées en métropole et 7 autres en outre-mer. Anciennement appelées « PI2G » jusqu’en 2016. Je te laisse lire la suite si tu veux plus d’informations. Bonne journée à toi ! :slight_smile:

1 « J'aime »

Les antennes vont disparaître cette année.

J’ai déjà lu ce sujet mais cela ne parle pas de la différence au niveau des missions ou de la formation.

la formation change. Elle sera de même niveau que celui du GI. Les missions devraient rester les même.

Pour les missions :

Une antenne du GIGN effectue en moyenne plus d’une centaine de missions par an[16]. Les antennes du GIGN ont été créées pour remplir cinq missions principales[7] :

  • intervenir lorsque les moyens nécessaires dépassent ceux à disposition des PSIG et des pelotons d’intervention ;
  • appuyer - ou éventuellement se substituer au - GIGN ;
  • intervenir sur les sites nucléaires ou « classés Seveso » (dans le cadre d’une action contre-terroriste) pour les unités de métropole ;
  • assurer des missions de protection rapprochée (avec le port de la tenue civile) ;
  • effectuer des transferts ou escortes de détenus particulièrement signalés.

Pour la formation :

Depuis 2016, les personnels affectés dans les AGIGN sont sélectionnés au niveau national. Ils suivent une formation de 6 à 8 semaines. En outre, le GIGN dispense des formations complémentaires et un recyclage annuel.

La Gendarmerie semble s’orienter vers le même mode de fonctionnement que la Police nationale avec les RAID et GIPN, à savoir :

  • une sélection commune, sur la base des meilleurs des candidats n’ayant pu intégrer le GIGN ;
  • des matériels, armements et techniques d’intervention homogènes pour des interventions « basiques » en métropole (forcenés, arrestations).

Tous les membres d’une antenne du GIGN sont formés pour la mission d’assaut puis se spécialisent dans l’une des spécialités « Appui Observation » (AO) ou « Effraction »[1].

1 « J'aime »

Les antennes ont été intégrées récemment au GIGN depuis la réorganisation, mais niveau formation/missions, je pense que le GIGN est quand même un cran au dessus.

1 « J'aime »

J’ai lu l’article la semaine dernière, j’allais le citer justement ;).
La grosse différence est aussi le temps de sélection (1 semaine pour l’antenne et 10 pour le GIGN central) et de formation (2 et 12 mois respectivement).

2 « J'aime »