Visite complémentaire avec un psy liée à un premier échec?

Bonjours , j’ai passé les tests GAV en septembre 2020 Je n’ai toujours pas eu de réponse donc je me suis permis d’appeler le CIR de Montpellier qui eux m’ont dit que mon dossier était en cours de traitement car il fallait faire une visite complémentaire avec le psy.

Ayant passé une première fois le concours en 2018 et ne layant pas eu la visite complémentaire pourrait elle être dû à ça?

Car j’ai vu que certaines personnes layant déjà loupé une fois passe obligatoirement par cette visite est-ce vraiment le cas?

La visite complémentaire est-elle entraînés par le premier échec ?

Merci d’avance pour vos réponses.

1 « J'aime »

Bonjour ,

Quand je lis j’ai l’impression de me voir test passé en 2018 mais raté…
Repasser en juin 2020 toujours en attente et je doit passer devant le psy pour un entretien complémentaire, le gradé m’as dit que normalement après un premier échec on doit passer par la case psy pour savoir le pourquoi du comment ont avais raté la première fois et pourquoi ne pas s’être représenté en 2019 ect…

2 « J'aime »

Salut, il est probable que cela soit dû à ça ou tout simplement dû à ton test psychotechnique. Dans tous les cas ne t’en fais pas, je suis passé par la case entretien complémentaire et maintenant je suis en attente d’incorporation ! Cet entretien n’est pas synonyme d’échec, au contraire.

3 « J'aime »

Super sa me rassure merci beaucoup de vos réponses j’attend donc le rendez-vous pour cette visite :blush:

2 « J'aime »

Salut moi aussi j’attends la convocation à cet entretien complémentaire , ayant passé les tests le 27 octobre 2020 j’ai décidé d’appeler aussi :slightly_smiling_face: et je suis dans le même cas que toi sauf que moi c’est la première fois que je passais ces tests. J’ai sûrement raté les tests psycho.

1 « J'aime »

Hey !

Mon référant recrutement m’a expliqué que l’entretien complémentaire ne signifie pas forcément la réussite ou non d’une épreuve mais c’est en fonction du dossier complet et je rajouterai aussi que l’enquête de moralité doit y jouer.

Ils ne prendront pas la peine de vous convoquer à un entretien complémentaire si vous ne “valez pas le coup” donc c’est plutôt bon signe je pense. :wink:

1 « J'aime »

Je suis tout à fait d’accord avec ce que tu dis.
Seulement je me permettrais de rajouter une chose.
Concernant l’entretien complémentaire, vous êtes convoqué car la personne à besoin d’en savoir plus sur vous et votre « vie ». Par exemple, si vous avez eu une enfance difficile, un passé compliqué ou bien des traumatismes qui ont pu vous « chambouler ». Souvent cela est un lien avec ce que vous avez pu dire à votre premier entretien, avec un gendarme.
La psychologue, quant à elle, vous posera des questions et il suffira de répondre le plus sincèrement et honnête possible. Restez naturelle et montrez que vous avez la motivation pour le métier.
En outre, si vous êtes convoqué pour cet entretien, cela peut tout simplement dire également qu’il y a des petits passages d’incompréhension dans votre test et que cela demande à être vu en détail.
Suite à cela, vous recevrez une réponse négative ou positive mais ayez confiance en vous. Bon courage à tous !

6 « J'aime »

Merci beaucoup pour vos réponses sa me rassure vraiment :blush:

Bonjour test passé en Septembre 2020 et toujours dossier en cours de traitement