A propos du peloton intervention (PI) mobile

Bonjour,

J’ai fait une recherche sur le forum et je n’ai trouvé que très peu d’info concernant le PI de la mobile.
Récemment, l’instagram de la Gendarmerie a publié en story les épreuves de sélections pour le PI de la GR, je suppose que le parallèle entre PI de la GM et GR est plus ou moins identiques.

Toutefois, quels sont les pré-requis (de carrière ou sous-contrat, minimum 1 an d’expérience etc) ; les épreuves de sélection pour cette unité avec les barèmes officiels et officieux.

En interne de cette unité, quelles spécialités sont accessibles (effraction, tireur de précision etc.) ?

Merci :slight_smile:

1 « J'aime »

Bonsoir,

Je vais essayer de répondre à quelques questions pour t’eclaircir au mieux.
En effet le PI de la Garde et de la GM sont similaire, sans être certain il me semble que la Garde bénéficie d’un stage spécifique à eux…

Il n’y a pas de prérequis pour passer les test PI, après tout dépends du lieux d’affectation… Mais il y a pas de règle, tu peux limite te présenter aux tests étant EG si ça dérange pas dans ton escadron.
Les barèmes « officiels » sont régis par le circulaire 620, mais ça constitue en réalité des minima. Par exemple et pour être plus clair; il est mentionné une épreuve de natation 400m nage libre, pas de temps maxi précisé, cependant ceux qui feront passer les tests pourront considéré qu’au delà d’un certain délai ce n’est pas assez performant pour intégré le PI…
En gros tu auras toujours de la natation, apnée et sauvetage mannequin, 4km rangers, tractions, appuis faciaux, relevé de buste, flexions et montée de corde bras seuls. Toutes les épreuves sont susceptibles d’être adaptées à la sauce de l’encadrement (les pompes en surélevé par exemple, des activité ludiques avant chaque épreuve etc.).
Ajoutes aux épreuves physiques tout ce qui est intervention, maîtrise avec et sans armes, connaissance des armes… Pour résumer il y aura un certain nombre d’épreuves qui feront en sorte de sapper la résistance physique et mentale de chacun.

En GM il n’y a pas vraiment de spécialité au PI. L’effraction à ce niveau est faisable par chaque équipier… tu pratiquera un peu plus souvent tout ce qui est intervention sous divers formes, tu seras formé au franchissement opérationnel, des séances de tirs plus nombreux et plus intéressants… En résumé une certaine préparation aux interpellation en MO ou au profit de la GD (devient rare). Il y a donc une certaine quantité de matériel supplémentaire à transporter pendant chaque déplacement par rapport à un peloton de marche…

J’espère que j’ai éclairci un peu le sujet, je répondrai au mieux s’il y a d’autres questions !

13 « J'aime »

Salut Zak, merci pour ton retour, c’est clair et complet ! Ça me donne pas mal de pistes, j’avais parcouru la circulaire 620 et c’était la raison de ma question sur les standards officieux.

Je pensais qu’il faisait plus d’interpellations, ça donne à réfléchir :slightly_smiling_face:

On peut dire que c’est prioritairement le PI qui va s’occuper des interpellations en MO lorsque la situation le permet (qu’on ai le temps de repéré et identifier une personne par exemple), et sinon sur les missions divers de la mobile, des détachements par exemple, il y en a pour les qu’elles le PI est préféré (certains détachements ZSP, sécurisation de certains lieux où transferements, par exemple et entre autres).

Il faut avoir envie en effet, mais c’est un super tremplin pour pousser un petit peu la formation de base de chaque gendarme et découvrir d’autres aspects du métier !

1 « J'aime »

Pourrais tu m’expliquer ce qu’est le détachement ZSP ? Pardon de paraître novice…

Oui je nais aucun doute que c’est un beau tremplin, l’avantage reste la diversité et la mobilité géographique. Pour parler franchement, est-ce qu’il existe des escadrons plus « élitiste » ? Je pense notament à l’escadron d’Annecy.

1 « J'aime »

ZSP : zone de sécurité prioritaire.

Plutôt que « élitiste » on va dire il y a des affectations plus difficiles à obtenir que d’autres. Forcément il s’agit le plus souvent des escadrons dans des régions attirantes. Par exemple les régions du Sud (bien-sûr ça varie a chaque sortie d’école mais je parle de façon générale) qui bénéficient de moins de places en sortie d’école. Donc les mieux classés ont la possibilité de choisir ces places en premier, on en revient à notre histoire de tests PI qui seront peut-être plus rudes car tes performances bien que pouvant être bons seront pas forcément meilleurs que tes camarades d’escadron, qu’on peut présumé sont tous issus d’un bon classement en école…
Au delà de ça il y a le fait qu’un gendarme dans un escadron ou un PI attirant géographiquement sera peut-être moins susceptible de demander un changement…
Ton exemple d’Annecy en fait sûrement partie, du simple fait qu’à mon avis les partants de cet escadron sont moins nombreux qu’ailleurs, donc automatiquement moins de places pour les nouveaux arrivants…

1 « J'aime »

D’après un ami qui est dans un PI en GM, les PI à la GR font plus d’interventions et de domiciliaires. Il me disait que les PI en GM n’en faisait pas beaucoup car ce sont les PSIG qui les font souvent à leur place.

1 « J'aime »

C’est très intéressant, merci !
2 petites questions, les PI de la GR participent-ils à du MO lorsqu’il y en a?

Et une autre un peu plus générale sur l’affectation en GM, et même si j’ai bien compris que c’était variable selon les tendances, mais en moyenne approximativement jusqu’à quelle place sur une promotion de100/120 pax peut-on espérer obtenir une place en GM en sortie d’école? (en gros vers quelle numéro les dernières places de GM sont-elles parties lorsque vous étiez en école?)

En vous remerciant par avance !

1 « J'aime »

En effet les PSIG ont en quelques sorte pris le dessus, d’un côté la GD préfère sûrement mettre en avant leurs compétences et faire travailler les militaires de leurs rangs… 🤷
La garde étant en plein Paris doivent encore en faire, plus que les GM c’est certain !

1 « J'aime »

Que je sache le PI de la garde ne participe pas au MO, du moins j’en ai jamais entendu parler, ça fait pas vraiment partie de la spécialité de la Garde en général donc…

Alors en sortie d’école en effet c’est variable, très variable même ! Deux promos d’une même école qui sortent à 1 semaine d’intervalle n’auront pas le même nombre de places GM/GD/GR… De mémoire, il me semble que la dernière place GM masculin de ma promo est partie vers le 60ieme à peu près, les places GR étaient également complet avant la dernière place GM (il y en avait 4 masculin). Côté féminin la dernière place était une place GR, et il y avait une place « supplémentaire » GM qui n’est pas partie (rapprochement de conjoint à fait qu’il restait une place mais il y a une place par gendarme, pas de « surplus » en temps normal).
Tout ça pour moins de 110 élèves.

1 « J'aime »

Merci beaucoup pour ce retour ! Ah oui donc il faut vraiment être bon donc pour avoir sa place, surtout sans passerelle GD=> GM… (sur un reportage RMC un candidat avait pu avoir une place en GM en étant classé dans les 70/80 mais j’imagine qu’il a du avoir un gros coup de bol)

D’accord ! J’avais cru voir quelque part que la GR pouvait faire un peu de MO d’où ma question, mais ca doit être bien marginal…

Je ne vois pas pourquoi la GR irait faire du MO comme la GM, c’est une formation spécifique.

1 « J'aime »

Si on parle bien du même reportage le candidat en question a eu une place en mobile mais en IDF, je pense que les zones de défense moins attirantes ( IDF, nord, est) sont moins demandées et il doit donc rester des places pour les moins bien classés
Celui qui veut l’ouest ou le sud a intérêt par contre à être bien classé…

Après ça dépends des promos… Tout aussi bien vous aurez une promo avec une grande vocation GD…

Bonjour question bête mais est ce que un gendarme mobile peut passer les test du pi de la garde

Non, il faut être de la GR