Concours officier de gendarmerie nationale

Bonjour,
J’ai reçu la convocation pour le test oral des sog et je voudrais savoir s’ils vont accepter mon diplôme algérien ( licence bac+3) J ai l équivalence de chez enic naric.
Actuellement je suis en 5 emme année, si je termine cette année et que je demande l équivalence de master, est ce que je pourrais passer le concours des officiers ? Sachant que j ai 28 ans
Merci :slight_smile:

Bonjour,
Il est écrit sur le site de recrutement de la Gendarmerie qu’il faut un Master ou équivalent.
Vous pourrez passer le concours avec votre équivalence de master. Cependant il ne faut pas oublier que vous devez avoir la nationalité française pour entrer en Gendarmerie.

1 « J'aime »

Bonjour maverick,
Merci pour votre réponse.
Je suis franco-algérien :slight_smile: j ai fait mes études en Algérie. Le problème c’est que j’ai dépassé l age vu que la limite d âge c’est 27ans :confused:

1 « J'aime »

Il y a sur le forum une personne qui a donné la liste des raisons qui permettent un délais supplémentaire. Mais si vous ne correspondez à aucun critère en Gendarmerie il ne vous reste que le concours de sous-officier jusqu’à 35 ans. Mais avec un Master cela vaut-il le coup ?
Cependant vous pouvez quand même devenir réserviste puis ensuite officier de réserve.

Merci maverick pour l éclairage.
Je viens de lire les conditions que la personne a publié ici? Je crois que c est mort pour moi lol…
Sauf s’ils acceptent une carte professionnelle délivrée par le ministère de sport en Algérie… je suis un athlète de dimanche :joy::joy:
Mais bon ce n est pas la fin du monde sous officier ou officier c est la même chose, ce qui compte c est de faire partie de la gendarmerie nationale et d être utile :slight_smile:

Oui :slight_smile:
Devenir sous-off avec au moins une licence permet d’accéder plus rapidement au concours officier, on doit pouvoir gagner pas mal d’années suivant le parcours.

Ah c est bien ça !!
Faudrait combien d’années en interne pour le passer ?

Je ne sais pas et cela doit varier suivant les personnes (notation, activité…) Mais d’après ce que j’ai compris en 5-7 ans avec une licence on doit pouvoir essayer, mais sans licence il faudrait attendre d’être sous-officier supérieur :slight_smile:

1 « J'aime »

Ah c est bien ça !! J’ai déjà une licence :stuck_out_tongue:
Merci pour vos réponses :slight_smile:

Bonjour,
Actuellement détenteur d’un Bac+5, je souhaite intégrer l’EOGN.
Trop tard pour intégrer des classes préparatoires et n’ayant pas les moyens de payer une formation a 3000 €, je souhaite avoir vos conseils pour réviser les épreuves du concours (livres, applications …)
Dernière question, de quel grade sort-on de la formation SOG ?

Merci :slight_smile:

La liste des domaines/matières à connaître doit pouvoir se trouver avec les consignes du concours.
Ensuite il faut se procurer des manuels correspondant aux matières (si vous avez déjà fait du droit ce sera plus facile à assimiler). Il faut aussi bien travailler sa culture générale et sa culture sécurité.
Les applications sont plutôt destinées à la préparation des tests GAV.

La sortie d’ESOG se fait en tant que gendarme sous-contrat (1 chevron).

Merci de votre réponse.
A vrai dire je souhaitais avoir des informations plus précises concernant des livres précis à lire, des gazettes qui récapitules l’actualité, etc…
J’ai déjà le détails précis des épreuves du concours OG.
Il existe énormément d’aides et documentation concernant le concours SOG mais absolument rien concernant le concours OG…

Qu’y a t’il comme grade avant les SOG ?

1 « J'aime »

Les matières sont normalement spécifiées. On trouve notamment du droit pénal, du droit public, l’organisation des institutions…
Le problème c’est qu’il est difficile de conseiller un livre précis. De nombreux professeurs de droit proposent des manuels. Cependant il faut faire attention à bien commencer par un manuel qui donne les bases avant de vouloir lire un manuel plus avancé.
Peut-être commencer par des manuels de droit pénal général, de droit administratif et de droit constitutionnel, ainsi qu’un manuel sur l’organisation juridictionnelle.
Concernant l’actualité, il faut déjà suivre les divers réseaux de la Gendarmerie et se documenter sur elle. Ensuite il faut simplement suivre l’actualité par voie de presse, en cherchant si possible des articles travaillés.
Le maître mot c’est la curiosité.

Le concours SOG concerne beaucoup plus de monde et à un niveau moins élevé. Il est donc plus simple d’éditer un livre qui regroupe ce qu’il y a à savoir.
Le concours OG est visé par des personnes ayant suivi des études, donc s’étant déjà plongées dans divers manuels avancés.

Voici un bon point de départ : apprendre les grades !

Bonjour,
Si certain.e.s ont passé les épreuves orales, serait-il possible de donner les sujets que vous avez tirés à l’oral ?
Merci, bien cordialement à vous

Une licence requise pour passer le OG en semi-direct est un mal interpreté dans les brochures/ site de recrutement car de toute les manière il faut l’OPJ qui lui vaut comme licence, de plus, « rapidement » ne veut rien dire car il faut qu’avec même une licence civile il faudra avoir ses 6 ans d’ancienneté en Gendarmerie tout comme un sog qui est rentré sans licence. En gros un bac + opj vaut tout autant qu’une licence X ou Y, je sais de quoi je parle, j’ai perdu 3 ans en fac avant de l’apprendre que j’aurais pu m’en passer

1 « J'aime »

L’OPJ ne me semble pas égal à une licence mais bon…
C’est sans doute aussi un peu plus facile de passe l’OPJ après avoir fait un peu de droit (pas forcément une licence).

Merci pour la précision !

Pour information aux candidats du concours officier, un arrêté publié aujourd’hui supprime l’épreuve de natation du concours du fait des mesures sanitaires liées au covid.

https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2021/2/19/INTJ2105399A/jo/texte

2 « J'aime »

Une licence universitaire ou un master faite de manière sérieuse cad en assistant à tous les cours donne une culture générale très solide, précieuse pour les concours tant à l’écrit qu’à l’oral…Elle montre surtout une capacité de travail et d’autonomie qui resservira dans un parcours exigeant. On ne perd jamais son temps à faire des études supérieures .J’ai réussi mon sog et je vise un concours d’officier à moyen terme…

2 « J'aime »