Déontologie et vouvoiement

Bonjour à tous,

Actualité qui n’en est une qu’à moitié, mais qui peut servir votre connaissance de la déontologie !

Durant un procès récent (dont nous ne parlerons pas ici), la question du tutoiement a été abordée, et un rappel a été fait :

7 « J'aime »

Franchement moi qui vouvoie beaucoup de par mon métier actuel, ça me réconforte un peu dans l’idée de vouloir conserver cela. Merci

3 « J'aime »

En ce qui me concerne, je ne tutoie que sous les conditions suivantes :

  • les victimes ou mis en cause mineurs
    – jusqu’à 13 ans, sans difficulté
    – après 13 ans, seulement après leur avoir demandé si ça les dérange

Ca surprend parfois, surtout les parents, quand je leur demande, mais j’ai l’impression que c’est toujours bien perçu.

8 « J'aime »

Yes, c’est ce qui est enseigné lors des premiers cours de déontologie en EG.
Certains cas où cela peut éventuellement ne pas s’appliquer, plus ou moins, c’est par exemple en Polynésie française où le tutoiement est quasiment de rigueur. Ils n’utilisent pas le vouvoiement.

7 « J'aime »