Faut-il connaître l'histoire de la gendarmerie pour l'oral du concours ?

Bonjour tout le monde !
Je prépare l’oral pour le 21 décembre, et j’ai un petit soucis c’est que je redoute un peu les questions précises sur la gendarmerie en elle même. J’ai une petite culture militaire mais pas non plus brillante (oui je sais c’est un peu la honte de pas connaître l’institution que tu veux intégrer mais bref 🥲). J’aurais aimé savoir si vous connaissiez des sites, livres ou meme si vous aviez des questions types pour m’aider à me préparer à cette partie de l’entretien où on va certainement me poser des questions précises comme par exemple « en quelle année les femmes ont intégrées la gendarmerie » ou « quels concours existent en interne ect ect », parce que je ne sais vraiment pas où chercher :sweat_smile:.
Je m’excuse par avance si le sujet a déjà été abordé auparavant.
Merci beaucoup de vos réponses !

Bonjour, n’hésitez pas à vous acheter un livre de préparation au concours que vous pouvez trouver en Librairie. Y sont abordés les éléments importants à connaître sur l’arme. :wink:

2 « J'aime »

Bonjour ! Je te conseille de lire le memogend 2019 qui est accessible sur le site de la Gendarmerie. Il communique notamment sur l’égalité et la diversité mais aussi sur le changement de politique qu’entreprend l’institution même si il commence à dater un peu :sweat_smile:

3 « J'aime »

Personnellement le livre La Gendarmerie pour les nuls, est très bien pour l’histoire de la gendarmerie. Elle même recommandé par un officier de la gendarmerie.
Et si tu veux en message privé, je peux t’envoyer un lien vers un compte sur Twitter, d’un officier de la gendarmerie et docteur en histoire, qui ne manque pas de partager sa culture et l’histoire de la gendarmerie chaque jour.

5 « J'aime »

Avec plaisir ! Merci beaucoup

2 « J'aime »

Bonjour, en général les questions ne sont pas très axé sur l’histoire de la gendarmerie, c’est assez rare. Le classique c’est plutôt la carrière qu’on souhaite faire, les ambitions et plan de secours. Et là les gens racontent souvent n’importe quoi.

Je te conseille donc de préparer tout ça (parce que le je veux rentrer en gendarmerie pour le gign rien de pire par exemple)

Et pour t’aider n’hésite pas à solliciter la brigade numérique de la gendarmerie sur Facebook.

Tu leurs envoi un message ils sont disponibles h24 7/7 et pourront répondre à toutes tes questions et te donner les précisions que tu as besoin.

N’hésite pas non plus à me mp,

Bonne journée.

@Sophiebmb

4 « J'aime »

Super merci beaucoup ! J’ai déjà écrit mon projet au sein de la gendarmerie pour pouvoir tout leur expliquer en détail. Je souhaite intégrer le GSGN après quelques années en brigade mais c’est vrai que c’est une spé un peu méconnue et les sources sur internet se contredisent donc j’ai peur de dire une bêtise pendant l’entretien

Bonjour,
Si possible je veux bien le lien de ce compte twitter :slight_smile: , ce sera cool de ta part. Merci d’avance!

Alors fais ce que je t’ai dis, tu pourras en parler sans crainte :wink:

https://twitter.com/tfressin?s=21

Je me permet de transmettre :blush:

2 « J'aime »

Avec plaisir, je suis preneur.
Cordialement

Bonjour ! Je serais très intéressé par ce compte twitter également !

Je ne pense pas que cela soit dérangeant de parler d’une unité d’élite. Bien sûr il faut savoir argumenter autour de cette volonté d’intégrer telle unité. Je pense que ce qui peut être rédhibitoire c’est dire « je viens pour le GIGN et que le GIGN »

1 « J'aime »

Le simple fait de le mentionner est mauvais, tu peux rattraper le coup en argumentant mais malgré tout, ils entendent ça à longueur de journée, ça reste des humains. En se mettant simplement à leurs place on devine aisément que ce n’est pas le genre de sujet qui donne des point bonus.

Une carrière gendarmerie se construit et il suffit simplement de rester logique dans sa spécialisation.

Il va y avoir peut être deux types de personnes en gendarmerie :

  • celui qui va se spécialiser
  • celui qui va rester brigadier/mobile toute sa vie

Il n’y a aucune honte à vouloir faire partie du GIGN. A mon sens cela revient à vouloir se spécialiser en unité d’intervention. Bien au contraire. Au moins tu as un objectif clairement défini par rapport à quelqu’un qui ne saura pas quoi faire ou qui va végéter.

Personnellement je suis venu pour le côté informatique et j’ai mis cela grandement en avant dans mon dossier pro et lors de mon entretien. C’est passé niquel et ça a même été une grande force :slight_smile:

1 « J'aime »