GAV et sous-officier en même temps

Bonjour à vous,

Voila un problème que j’ai soulevé récemment concernant le passage de GAV et SOG dans un même délais. Je vous explique tout ci-dessous et j’aimerais savoir ce que vous en pensez.

Pour vous le faire rapidement, je suis actuellement dans l’attente d’une visite médicale vu que j’ai réussi les tests GAV. Lors de mon entretien, mon conseiller m’a informer que je pourrais incorporer une école au mois d’avril.

Cependant il se trouve que je passe le SOG externe au mois de mars. Et les dates des épreuves d’admission se dérouleront pile lorsque je serais en école. Je sais qu’il sera possible d’obtenir un accord du commandement pour allez passez les épreuves. Mais cela n’est-il pas mal vu du jury lors de l’oral si on leur dit que l’on est en école GAV mais qu’on se pointe pour les concours sog… ? Je ne connais tout simplement pas leur vision des choses et si cela peut mal passer lors de l’oral…
D’autant plus que si je réussi les concours sog, sans doute quelques mois après la fin de mon école GAV, je devrais y retourner pour celui de sous-off. Pas grand interet donc d’avoir fait GAV ( mis a part de m’assurer une sécurité ) …

Je pense que si jamais je choisi cette solution, j’attendrais en parallèle les résultats sog et si je ne réussi pas les concours, j’incorpore en GAV en septembre. De plus, cela me laissera le temps de me préparer d’avantage aux concours et à l’entrée en école.

Certain ont-ils été dans la même situation que moi ?
Quel serait le choix le plus judicieux à faire ?
- Rentrer en avril en école GAV et passer les épreuves sous-off en même temps puis réicorporer une école sous-off après ?
- Ou attendre le résultat sous-off et incorporer direct une école dès l’obtention du concours ? et si jamais je ne l’ai pas je rentre en GAV

Bien à vous,
Benjamin

Bonsoir Benjamin,

De ce que m’ont dit tous les gendarmes à qui j’en ai parlé, et particulièrement des recruteurs, et ou des officiers, non seulement ce n’est pas mal vu, mais c’est même très bien vu de passer le concours SOG (externe, forcément) alors qu’on est encore que candidat GAV, ou élève GAV. Ça permet de montrer qu’on souhaite faire avancer les choses, qu’on ambitionne déjà de rester plus longtemps dans l’institution qu’un simple CDD de GAV, et qu’on est motivé pour monter les échelons (sans griller non plus les étapes). Ça ne peut que plaire au recruteurs.

Personnellement je suis dans la même situation, je suis candidat au Concours SOG externe 2023, et mon processus de recrutement en tant que GAV est en cours (j’espère également incorporer d’ici avril ou mai).

Pour ma part, je compte bien faire l’école GAV, déjà parce que je ne suis pas sûr de réussir le concours SOG du premier coup (notamment à cause du sport, où j’ai encore pas mal de travail…), et ensuite, justement, parce que dans l’hypothèse d’une incorporation GAV en avril, je compte bien sur mes deux premiers mois en école pour parfaire mon entrainement (puisque c’est bien connu, en école, on court beaucoup, et bien plus que ce que me permet ma situation professionnelle actuelle).

Pour le coup, il est peut-être mal vu de reporter son incorporation GAV pour simplement attendre les résultats du concours… Je ne peux pas l’affirmer avec certitude, mais à supposer que tu ne réussisses pas le concours SOG du premier coup (ce que je ne te souhaite pas), tu risques de passer pour un prétentieux en école GAV.

1 « J'aime »

Merci pour ta réponse rapide.

Je ne savais pas que cela était autant gratifiant de passer le concours sog en étant candidat GAV ou élève GAV.

J’espère réussir le concours sous-officier aussi, et il est vrai que si je le rate, être déjà GAV ne pourra être qu’une bonne chose. Ton discours m’a convaincu et je pense de se fait continuer mon recrutement GAV ( ne reste plus que la VM ) et incorporer à partir d’avril.

Un collègue qui fait le même processus de recrutement que moi va appeler le CIR de Nantes pour notre part afin d’avoir d’avantages d’informations concernant cette problématique.

Cela m’a en tout cas énormément éclairci et je pense incorporer une école GAV d’ici avril si tout est bon pour ma part.

SI j’ai de plus ample informations, je re posterais un message ci-dessous

1 « J'aime »

Salut,
Ce n’est en aucun cas une « problématique »
J’ai été en école GAV entre septembre et décembre 2022, et suis actuellement en unité.
J’ai donc passé les écrits SOG 1 pendant l’école, et le sport/jury en unité.

C’est pas mal vu non, au contraire, un GAV sait dans quoi il s’engage en souhaitant être sous off alors qu’un civil n’a qu’un regarde extérieur.
C’est aussi une vraie expérience d’être GAV et ça signifie arriver en école SOG avec de bons atouts.

Attention, ce n’est pas toi qui va décider si tu entres en école GAV en avril, ou reporter, puis choisir d’y aller en septembre après avoir eu les réponses que tu attendais! Et heureusement sinon ce serait ingérable. Il faut une raison vraiment valable pour demander un report d’incorpo

Et enfin, tu peux incorporer en école sous off jusqu’à plus d’un an après le début du concours, alors même en cas de réussite, ça te ferait attendre longtemps. Donc tu peux prendre ton expérience GAV en « attendant » :wink:

1 « J'aime »

Merci de ta réponse ! Je prend note
Bonne soirée