Quel est le quotidien en brigade départementale ?

Quel est une journée type en Brigade départementale ?

Y en a pas :man_shrugging:

Au delà du fait que la journée est rythmée par l’événementiel et que tu sais à quelle heure tu commences mais tu ne sais pas à quelle heure tu finis, les journées types peuvent être :

  • journée planton : tu es à l’accueil de la BT toute la journée à répondre aux appels et revevoir les citoyens, les renseigner, prendre leurs plaintes…
  • demie journée PAM et demie journée rédaction de pièce. PAM : tu es dehors en véhicule, tu patrouilles, réponds aux sollicitations, fais de la police route… Rédaction de pièce : tu es au bureau et tu avances sur tes dossiers, tu fais des investigations pour retrouver les auteurs des infractions.
  • journée déferrement au Tribunal : tu emmène le gardé à vue au tribunal pour qu’il soit présenté au procureur et qu’il soit éventuellement jugé. Si c’est un tribunal avec beaucoup d’activité tu y passes facilement la journée. Tu attends qu’on t’appelle dans les geôles et tu emmène ton individu devant les différents interlocuteurs : avocat, assistante sociale, procureur, juge des libertés et de la détention…
  • journée extractions judiciaires : si tu as l’honneur d’avoir une prison sur le ressort de ta compagnie, tu peux recevoir la mission de te rendre à la prison pour prendre en compte un détenu et l’escorter quelque part : aéroport (dans le cas d’une reconduite frontière par exemple), tribunal (pour un jugement par exemple). Cela dure une bonne demie journée et peut durer beaucoup plus si le détenu a la bonne idée de s’opposer et d’avaler des lames de rasoirs par exemple.
9 « J'aime »

« avaler des lames de rasoir », ça sent le vécu :grin:

Oui je te le confirmes :joy:

Mais c’est habituel, les détenus en situation irrégulière se passent le mot et c’est souvent qu’ils avalent des lames pour pas être reconduit à la frontière.

2 « J'aime »

En brigade, tu as aussi plus ou moins régulièrement en fonction des secteurs, des opérations anti délinquance (OAD) pour lutter contre les infractions routières. Souvent quand on dit OAD c’est qu’on regroupe des effectifs de plusieurs unités sur un seul point pendant 3 ou 4 heures pour monter un dispositif.

Aussi, du renfort au profit de d’autres brigades ou bien de la brigades de recherches pour participer à des interpellations, perquisitions et gardes à vue sur un gros dossier judiciaire.

1 « J'aime »

Bonjour,
Quelle est la différence entre un quartier libre et un repos hebdomadaire ?
Peuvent-ils se cumuler ?(2 RH et des QL)
Comment obtiens t on des QL ?

Les permissions correspondent aux 9 semaines de congés c’est ça ?

Pour les JO comment cela se passe-t-il ?
La prime va-t-elle compenser la perte des congés ou les congés vont-ils simplement être reportés ?

Enfin, en brigade pour mes rdv médicaux par exemple, peut-on demander des autorisations d’absence exceptionnelles ou faut-il compter sur ses RH ?

Les QL sont distribués à raison de deux par semaine, en gros. Le militaire en QL est en « ressource différée », c’est à dire qu’il peut être rappelé au service en cas de besoin, mais pas en priorité. En QL, le militaire doit rester dans les limites de sa garnison.
En repos, le militaire est libre de ses déplacements. Il est aussi en ressource différée, mais encore moins prioritaire qu’en QL.

Il est possible de cumuler des QL aux repos, de manière a rallonger ces derniers. Mais vu le compte de QL, ça risque d’être limité, et pas forcément de manière répétée.

Si tu as des rendez-vous à honorer, mieux vaut prévoir de les faire coincider avec tes QL ou tes repos ou permissions. Les autorisations d’absences sont à réserver à des événements exceptionnels et/ou insurmontables. Comme toute autorisation, les auto d’abs peuvent être refusées.

Sur le sujet des JO, motus pour ma part.

1 « J'aime »

Merci a toi

Les permissions ne sont pas perdues ou supprimées à cause des JO. C’est les conditions et périodes pour les poser qui ont été modifiées.
Ladite « prime » vient compenser (sous conditions) le fait de ne pas avoir pu poser les permissions en juillet août (notamment).

D’accord je me posais la question

Re-bonjour,

Est-ce possible d’atteindre une unité de recherche relativement rapidement (pour un sous-officier lambda sans compétences particulières en sortie d’école) et plus largement peut-on finir notre carrière sur des enquêtes de grande ampleur ou préfèrent ils recruter des civils avec des compétences particulières pour ces postes ?

Sur un plan purement théorique, les UR (BR et SR) recrutent des gendarmes OPJ, tous grades, qui ont uen vraie appétence pour le judiciaire.

Dans la pratique, il faut avoir démontré cette appétence, par des dossiers résolus pas forcément simples. Autrement dit, ce n’est pas forcément simple pour un personnel dans une unité calme.
Des compétences particulières peuvent être un plus. Si ces compétences sont issues d’un passé civil, elles peuvent faire l’objet d’une qualification en gendarmerie, via une équivalence (par un diplôme obtenu) ou le suivi d’une formation en interne.

2 « J'aime »

Merci a toi :+1:t2: