RETEX concours SOG2 2021

Voilà mon RETEX de mon concours. Je voulais partager mon expérience et mon vécus en tant que interne réserviste.

28 septembre épreuve écrite :

J’ai pris une prépa en ligne (je pourrais donner le nom en PV) pour la préparer. Je suis réserviste tout frais de 2020, je voulais me donner un max de chance d’être au même niveau que des GAV. J’ai donc presque 10 mois pour m’entraîner. En réalité, j’ai révisé maximum 1 mois avant. La même année, je terminais mon BTS en alternance donc les examens + l’alternance + cherchais un boulot en septembre, a fait que j’ai eu du mal à me plonger dans les révisions. La veille, j’ai hésité à m’y présenter, pour éviter de griller une cartouche pour rien… Je me suis présenté pour avoir une approche et savoir à quoi m’attendre déjà ! La première question, ne m’a pas posé de réel problème. Les autres par contre, c’est allé dû plus ou moins… ! J’ai répondu à tout même si c’était hors sujet. Peut-être sur un malentendu… ! Je suis sortie de l’épreuve pas confiante, j’avais complètement oublié les jours des résultats d’ailleurs… J’ai été très surpris de passer à l’étape suivante

22 Novembre test psy + oral :

Le matin teste psy et numérique, rendez-vous à 8 h 30 donc 8 h devant la caserne. Nous sommes un petit groupe de 15 environ. On a commencé par le moins stressant, on va dire, test numérique 30 questions 30 minutes. Rien de sorcier, il faut un peu de culture G, mais globalement, je pense que l’épreuve est accessible à tout jeune de notre âge. L’épreuve psycho, faut trouver l’image qui correspond, 30 problèmes 30 minutes, il me semble. J’avoue certaines creusent la tête, mais pareil, rien d’insurmontable. La dernière partie l’inventaire de personnalités 120 + 180 questions pour environ 2 h. Bon bah rien de surréaliste non plus, je suis sortie très tôt. Mais on était plusieurs dans ce cas-là.

22 novembre après-midi sport :

Après-midi épreuve psy et oral rendez-vous 14 h et 15 h 40. J’arrive bien 30 minutes avant, c’est important de respecter les horaires. Nous sommes 5 à avoir rendez-vous à la même heure. C’est sympa on discute un peu entre nous, du concours, mais aussi des unités, etc. Ça permet de décompresser aussi ! On nous fait renter direction, la salle t’attente pour donner tous les papiers. Et c’est l’heure. J’ai commencé directe par la psy, 30 minutes. J’ai trouvé ça plutôt rapide, pas de question pièges. On a parlé de mon parcours pro, les études, pourquoi la réserve, les motivations, comment j’ai trouvé ma PMG. Puis comment ça, c’est passer en primaire, collège, lycée, si j’avais des amies, qu’en penser ma famille. Rien de sorcier, je n’ai pas hésité et j’ai répondu sincèrement. C’est un test particulier, on ne sait jamais ce qu’ils essayent de creuser.

En attendant 40 minutes pratiquement, on a le temps d’échanger avec les camarades qui ont passé le rester. On parle des ressenties, des questions poser, des gradées à l’intérieur, bref, on décompresse et c’est sympa !

Me voilà devant le jury, un officier et un sou off, je me présente tape mon salut et fait « à vos ordres capitaine », j’ai oublié de lâcher un « mes respects » au sou OFF… Passons…
Je suis réserviste et j’ai un parcours pro atypique, j’ai eu l’impression de passer tout l’entretien sur moi et mes projets. Mes études, comment, pourquoi, un peu sûr la réserve, la PMG, les ressentit… Pis viens la bête noire, LES QUESTIONS. Déjà situer les subdivisions, ok. Puis les spécialistes, et là, on me demande les missions gendarmerie nucléaire et arme nucléaire, quelle arme on possède… Bref.
Quelle est la date de la constitution ? C’est quoi la répression ? Pour ma défense, personne des candidats ne connaît la date, ouf. Pour la dernière, je n’avais pas bien compris alors je suis partie un peu sur autres choses. Bref pour moi, c’est un raté total. J’ai dépassé les 25 minutes d’orales quand même. J’ai pas mal parlé de la réserve, du personnel, de mes expériences et de mon « ressentie » envers celle-ci. J’ai gardé mon calme et étais sincère et transparent sur tout (même sur les points noirs de la réserve…) on verra bien le jour des résultats, mais pour moi, ces clairs rendez-vous l’année prochaine.
23 novembre sport :
Mardi matin rendez-vous 8 h sport donc 7 h 30 devant la caserne. Le sport, ce n’était pas mon truc. Pour souci médical, j’ai commencé à m’entraîner à partir des résultats de l’écrit. Je ne suis pas sportif, tout petit, et enveloppe. On est très bien reçu, le moniteur nous explique en détaille chaque étape de l’épreuve, donne des conseils et fait des démonstrations. Pour une personne lambda, qui fait de la course à pied 2/3 fois par semaine le parcours ne pose pas de difficulté.

Pour ma part, j’avais réalisé l’intégralité du parcours dans mon jardin (même l’escalier) alors je savais à quoi m’attendre. J’avais volontairement agrandi le parcours, mis le tapis plus grand, les sauts et la poutre pour être à l’aise le jour J. Pour, l’entraînement, je réalisais une fois le parcours par jour après mon travail le soir, et je m’arrêtais là. Je ne voulais pas prendre le risque de me blesser, en si peu de temps, je ne pouvais pas viser l’exploit sportif, je le fessais pour être à l’aise, connaître mes petites capacités et appliquer une stratégie pour ne pas obtenir la note éliminatoire. Tout cela à payer, je sors avec un petit 8, j’ai fait quelques fautes, mais j’ai réussi et pour moi, c’est le principal. De plus, je suis passé en premier, moins de pressions, je trouve. Le moniteur ainsi que l’officier n’hésitent pas à te parler pendant ton parcours. C’est plutôt agréable, il te soutient un peu.
Alors avec de l’envie et un peu d’entraînement, il est tout à fait possible de réussir, je crois que je suis la preuve vivante vraiment.

Si je devais me noter :
écrie : entre 6/8.
Sport : 8 du coup
Oral : 6/8
Test numérique : 13
Si je devais améliorer mon concours :

  • l’oral, je m’y préparerai beaucoup plus tôt
  • Le sport, bien sûr, je commencerais à m’entraîner avant de passer les écrits pour obtenir une meilleure note
    Pour résumer, RDV le 16 décembre !

ÉDIT :
J’ai stressé pendant une semaine à l’avance ! Pour moi, j’avais rendez-vous l’année prochaine. Mais j’étais si près du but que j’aurais était très déçu !
Les résultats sont tombés le 17 décembre, tous mes collègues de travail avaient la page ouverte et attendez autant que moi ! Ça fait chaud au cœur de se savoir soutenue !! Donc, 12 h… Sa tombe… Mes collègues avaient déjà la réponse et moi non… J’ai regardé avec eux, explosion de joie ! Je suis « seulement » sur liste complémentaire, mais c’est une grande réussie déjà !! De plus, je suis « pas mal » sur la liste donc… ! J’ai une grande chance d’être appelé ! Je suis à la 92e place. Même si je ne suis pas retenue en 2021, je pars confiant et sur de bonnes bases pour 2022 !
Écrit : 6
Sport : 8
Oral : 14 ! Très surpris ! Mon honnêteté et ma transparence on plut ! Donc même si vous ratez les questions, ce n’est pas forcément mauvais !
Test numérique : 13,33

Moyenne : 9,85 !

Si je devais donner un seul conseil… Donne le meilleur de toi ! :grinning:

9 « J'aime »

Bonjour ,

Lors de votre passage au concours vous étiez agé de quel âge ?

1 « J'aime »

J’avais 21 ans ! :slight_smile:

vous révisiez tous les jours avant le concours et avec les cours gendfrom ?

1 « J'aime »

Non, je me suis inscrite à une prepa en ligne. J’ai reçu des livres de cours, fais des exercices et des devoirs qui étaient corriger. J’ai fais des exercices sur gend’forme quelque semaine avant le concours. J’ai dû réviser 1 mois au total si on divise… j’ai pas géré sur le coup !