RETEX oral pour les plus jeunes (18-20 ans)

Bonjours à tous, je vais passer l’oral bientôt et je stress pas mal concernant les question qui peuvent mettre posé concernant mon jeune âge (19ans). J’appréhende notamment les question liées au danger du métier qui pourrais joué en ma défaveur du peut être au manque d’expérience en milieu professionnel. J’aimerai avoir un retour sur les question qui aurait pu vous êtres posé et surtout votre ressenti lors de ces questions. Et pour rassurer un peu ma conscience personnel, y a-t-il beaucoup de jeune admis en générale au concours ?

Merci d’avance pour réponse, excellente journée a vous.

3 « J'aime »

Yo, chuis dans la même situation que toi ! Jeune sans expérience professionnelle. J’ai passé en janvier l’oral et ils m’ont pas titillé là dessus ( coup de chance peut-être ). Cependant, pour palier à cela je leur ai montré que je sais où je vais, que mon plan est précis, que je suis motivé et que ce " manque d’expérience professionnelle " ne va pas faire de moi un mauvais gendarme.

1 « J'aime »

Même pas une petite question sur ton jeune âge ? Coup de chance , j’aimerai connaître la même situation que toi. Tu le sent comment pour la suite ?

J’ai 20 ans, vraiment aucune remarque après pour être front j’ai travaillé mon orale pour les amener dans la direction que je veux. J’ai vite écarté le sujet de l’école pour les amener dans un domaine que je maîtrise, tu vois c’que je veux dire ? Ne parle pas par exemple du Ministre de l’intérieur si tu ne sais absolument rien sur lui ! Les questions un peu " chiante " étaient :

  • pourquoi toi et pas un autre ? ( là faut mettre le paquets )
  • tu sais quoi de la gendarmerie ? ( pareil là ! Tu les amènes sur ton terrain )
  • tu réagis comment face aux ordres ? Si un supérieur te demande de faire quelque chose d’illégal, comment tu réagirais ?
3 « J'aime »

Ouais je vois le truc, donc assez compliquer de centrer le débat… Merci bcp pour tes réponses :+1:

N’oubliez pas de vous préparer vos qualités et vos défauts , au moins 3 de chaque et de préparer la question: « pourquoi vous et pas un autre ? » ( j’ai du répondre à cette question en moins de 30 secondes.

Autre chose, ils vont chercher à vous déstabiliser le plus possible. Votre but ça va être de leur répondre en montrant qu’on est pas déstabilisé. La clef c’est de TOUJOURS retourner les attaques du jury à votre avantage.

Exemple:
«- vous avez 19 ans, vous pensez pas que vous êtes trop jeune ?

  • Je pense surtout que ma proximité avec le cycle des études me permettra de rentrer plus facilement dans l’engrenage de la formation de l’école.
  • Attendez plutôt de faire GAV avant de passer SOG.
  • GAV est une bonne expérience à faire en effet, mais si j’ai postulé au concours SOG c’est que je souhaitais rapidement rentrer au coeur du métier avec les responsabilités qui lui incombent.
  • et si je vous dis que vous n’êtes pas reçu ?
  • alors je ferai GAV afin de débuter mon expérience gendarmerie en attendant de repasser le SOG. »
4 « J'aime »

Merci pour les conseils et les exemples, j’y avais pas pensé à se raisonnement

Comme en opérationnel , il faut se préparer à toute éventualité et anticiper, c’est ce qu’il vont chercher chez le candidat. Si tu es béton et que à partir du moment où on t’attaque tu montre que tu es déstabilisé ils vont te reataquer. Et si tu t’enfonce , ils vont continuer. C’est pour voir ton répondant et ta force mentale.

Généralement ce qu’il se passe c’est que quand tu as un candidat féminin et qu’ils déstabilisent elle peut avoir les yeux rouges et pleurer. Et la c’est mort Parceque ça montre que sur le terrain on peut se decridibiliser en tant que force de l’ordre.

2 « J'aime »

Salut à toi, personnellement j’ai 19 ans aussi.Je suis tombé sur un jury qui m’a vraiment titillé, d’un côté je me dis que malgré ca j’ai gardé mon sang froid et répondu aux questions mais ils n’avaient pas l’air très convaincus. D’un autre côté nous avons parlés de la gendarmerie plutôt sous forme d’échange, je n’ai eu aucune question du style « citez moi les 3 familles de la GN » car je pense qu’ils ont vu que j’étais bon là dessus. En revanche oui des questions sur GAV, le port de l’arme etc

1 « J'aime »

Salut, j’ai personnellement 20 ans, pas de question sur mon âge particulièrement, j’ai néanmoins mis en avant mes expériences professionnelles, il suffit de montrer que tu es prêt à sortir du cocon qu’est le lycée
Maintenant le jeu de titiller, pousser à bout etc ça dépend vraiment des jurys

1 « J'aime »

Merci pour ta réponse :+1:

Ils t’ont posé quel genre de question du coup?

Merci pour ta réponse :+1:

Ils t’ont posé des questions sur GAV pcq tu est GAV ou pas du tout ?

Non pas du tout je suis civil, justement ils voulaient savoir pourquoi pas gav

1 « J'aime »

Si vous deviez tuer quelqu’un qu’en pensez vous ? C’est quoi la militarité ? Que faites vous face à un cadavre ? Ça semble plus de l’ordre de l’entretien psy mais j’ai eu écho de ces questions posées par des jurys et on me les a posé

2 « J'aime »

D’accord, je suis dans le même cas de figure que toi et je vais probablement pas en échapper a se genre de questions.

Difficile à répondre j’imagine… Je vais devoir y réfléchir de mon coté

Bonjour,
Ce n’est pas de l’ordre de l’entretien psy, c’est ce à quoi vous serez confrontés en gendarmerie: l’usage des armes, la mort, les autopsies, ce qu’implique la militarité au quotidien, etc…

1 « J'aime »

Le sentiment vis à vis de situation source d’émotions est pour moi axé psy, tandis que les questions sur la gendarmerie en elle même etc sont plutôt jury, après rien n’empêche un mélange des genres la preuve en est

1 « J'aime »

Salut j’ai passé le concours 2021 , j’ai 19 ans.
En effet notre jeune âge peut être une difficulté mais il ne faut se déstabiliser.

Il faut qu’à l’entretien tu leurs montre t’as maturité.
Exemple: tu as des problèmes objectifs en gendarmerie et tu site le parcours que tu veux faire.
Ton autonomie si tu vis seul c’est un gros avantages etc.

1 « J'aime »