Déroulement du recrutement CPIGN (classe préparatoire officier)

Bonjour à tous,

En cette année 2020 j’ai passé les tests pour rejoindre la CPIGN (classe préparatoire intégrée à la Gendarmerie Nationale). Je me permet d’ouvrir un sujet sur cette classe préparatoire car je n’ai retrouvé aucune information concernant cette classe sur le forum.

(J’ai classé ce sujet dans GAV car lorsqu’on rejoint la CPIGN on a le statut de GAV)

Alors tout d’abord pour vous mettre dans le contexte la CPIGN c’est quoi ?

C’est une classe préparatoire d’une vingtaine de places et d’une durée d’un an dans la région Parisienne qui permet de se préparer au mieux aux concours d’officier de la gendarmerie (OGUNIV) ainsi qu’aux autres concours de catégorie A. Enfin vous pouvez retrouver toutes les informations relatives à la CPIGN directement sur le site de la gendarmerie.

Je vais plutôt vous parler du déroulement des tests :
Tout d’abord il faut s’inscrire sur internet (entre Février et Juin je crois) et constituer un dossier assez complet. Il faut un Bac +5 pour pouvoir rejoindre cette classe et avoir moins de 26ans.

Ensuite le CIR de votre région va vous contacter pour un entretien.

L’entretien se compose en deux parties :
Une partie où on vérifie que le dossier est bien complet et on valide l’inscription puis une seconde partie d’entretien où l’on se présente et répond à des questions pendant approximativement 1h30. La personne qui vous interroge va prendre des notes de cette entretien pour pouvoir les envoyer avec votre dossier directement aux personnes qui gèrent la CPIGN.

Une fois l’entretien terminé et le dossier envoyé, il faut passer les tests GAV. Donc une épreuve de culture Générale, la compréhension de texte et l’inventaire de personnalité. (La lettre de motivation n’est pas à faire étant donné qu’il fallait déjà en joindre une manuscrite avec le dossier d’inscription).

Si ces tests sont concluants on est alors amenés à avoir un entretien avec des Officiers à la DGGN (direction général de la gendarmerie nationale à Issy les moulineaux).
C’est un entretien d’une trentaine de minutes ( qui peut paraitre court au premier abord comme très long quand on est en train de le vivre)
Pendant 5min je devais me présenter aux quatre officiers devant moi.
Puis pendant 25min ils m’ont posés chacun leur tour un grand nombre de questions de culture générale, sur mes passions, sur mes connaissances de la gendarmerie…
des exemples de questions :

  • pouvez-vous m’indiquer quel grade vous aurez lorsque vous sortirez de l’école d’officier dans le cas où vous obtenez le concours ?
  • Que peux-t-on trouver de connu à Bayeux ? (Dans ma région d’origine)
  • Quel est le nom de la structure où l’ont évalue les performances des sportifs de haut niveau en France ?
  • Qu’est ce que je peux trouver à Colleville sur Mer ?
    En 25min j’ai dû avoir une trentaine de questions sur tout un tas de sujet.

Après cet entretien nous attendons les résultats qui sont approximativement donnés deux semaines après sur les personnes reçus / en liste d’attente / refusé. (Environ 20 personnes recrutées et 10 sur liste d’attente)

Les personnes reçus ainsi qu’en liste d’attente font alors leur visite médicale.

Puis vient l’intégration approximativement un mois après.

(Personnellement je n’ai pas été recruté mais seulement sur liste d’attente je n’ai donc pas plus d’informations à vous fournir sur l’intégration et le contenu de cette classe préparatoire.

J’espère que ces informations vont avoir une utilité pour ceux qui aimeraient rejoindre cette Classe pour 2021. Et si d’autres personnes ont des informations à ajouter ce serait super aussi.

10 « J'aime »

Bonjour et bonne année à toi

J’ai quelques questions sur ton retex, quel est l’intitulé de ton master ?
Existe-il une sélection sur dossier ou le seul fait de s’inscrire permet d’assister aux entretiens ?

Bonjour, merci à toi aussi !

Alors j’ai fait un master commerce et entrepreneuriat donc pas de rapport avec la gendarmerie.

Et je pense qu’il y a déjà une sélection sur dossier car si je ne me trompe pas quand j’étais retourné à mon centre de recrutement ils m’avaient dit qu’on y été pas tous allé aux oraux. Mais j’en suis pas certain je peux pas te donner plus d’infos sur ce côté là désolé

D’accord tu as donc été dans un premier temps trié via ton dossier, puis ensuite via les premiers entretiens.

Merci !

1 « J'aime »

Coucou,

Pour répondre à ta question, j’ai fait les mêmes sélections que Vincent. Je pense même avoir passé les tests écrits avec lui si ma mémoire est bonne.

Il y a effectivement une sélection une fois l’entretien et les tests réalisés. J’ai un master 2 en droit public mention bien et je n’ai pas été sélectionné aux oraux.

J’ai passé en // le concours sous off et les tests GAV dans l’éventualité d’un échec afin de rentrer le plus rapidement dans l’institution.

1 « J'aime »

Oui c’est fort possible qu’on ai passé le même jour les tests !

T’en es où sur Gav et sous-off ?

1 « J'aime »

J’intègre l’école de Châteaulin dans moins de 20 jours pour la formation GAV. et je passe les dernières épreuves pour le concours SOG dans 10 jours.
J’ai vu que tu étais en attente d’incorpo pour GAV. J’espère que tu auras une date sous peu

2 « J'aime »

Ouai ça commence à être un peu long mais bon faut patienter moi j’ai la suite des concours sous off la semaine prochaine. Bon courage pour tes concours alors et ton entré en école !

1 « J'aime »

Merci messieurs pour vos réponses,

Ce qui est intéressant c’est que Vincent tu soit passé à l’oral avec un master entrepreunariat et pas toi Max avec un Master Droit public ma question est donc quelles sont les questions posées lors des entretiens de sélection au CIR ?

Est-ce que vous vous êtes préparés avant de les passer ? Si oui comment ?

Pourquoi ne vous inscrivez vous pas au concours officier avec vos master ? je suis moi même en dernière année de master de droit et les recruteurs m’ont incité à m’inscrire la date butoire est demain.

Merci d’avance

L’entretien avec le gendarme a pour ma part duré un peu + de 2H30. On a parlé de tout, mon enfance, mes études, mes boulots d’été, mes relations avec ma famille, mes amis, les réussites, les échecs dans ma vie, les motivations qui me font candidater pour intégrer la gendarmerie, etc.

Je t’avoue que je me suis rappelé de l’existence de la CPIGN lors de mon inscription pour les concours sous officier, je me suis juste renseigné sur la gendarmerie un minimum mais je n’ai pas bachoté (à tort ou à raison je ne sais pas).

Alors je t’avoue que le concours externe d’officier est extrêmement difficile au niveau des écrits et des oraux. Et je pense que si on ne s’y prépare pas de manière intensive pendant 1 an les chances de réussite sont quasi nulles. L’existence de cette prépa qui permet d’être rémunéré en plus des révisions et la formation militaire était une opportunité à saisir.
Personnellement je ne me voyais pas repartir pour 1 an à fond solo niveau révision sans garantie de réussite. J’ai besoin de concret en ce moment. De plus le métier d’officier est quand même d’être meneur d’hommes, ce n’est pas ouvert à tout le monde. Donc je préfère acquérir de l’expérience sur le terrain puis passer le concours en interne.

Voilà mon avis qui est personnel évidemment. Si tu te sens d’attaque pour réviser pendant 1 an + préparer le sport et les oraux bah fonce. Mais pense à avoir un parachute en t’inscrivant au concours SOG en //.

2 « J'aime »

Merci de ta réponse !

C’est clair qu’il est très difficile et qu’il faut beaucoup réviser mais étant donné que je suis en dernière année de master je vais le tenter l’année prochaine.

Donc pour assister aux entretiens à la DCGN il faut d’abord convaincre un gendarme du CIR local ? Je pensais que c’était des test écrit et ce n’est donc que de l’oral très intéressant. Vos éclaircissements sont les seuls trouvables en ligne.

Bon courage pour le concours SOG avec ton bagage ça devrait le faire je pense !

Alors je rejoins Max sur beaucoup de points.

Tout d’abord il faut savoir que le domaine du Master n’est pas déterminant car derrière pour les concours d’officiers tu as le choix sur une matière de préférence.

Je pense que la différence entre moi et max s’est sûrement joué par exemple sur le fait d’être boursier ou bien quelque chose comme ça. Et ce n’est pas forcément que j’ai mieux réussi les tests que lui. J’ai fait mes études en alternance et déjà eu plusieurs employeurs j’avais un profil un peu atypique c’était peut être une force finalement mais je ne pourrai jamais vraiment le savoir.

Ensuite moi j’ai vraiment la même vision que Max du concours d’officiers, je suis pas un gros travailleur (sur ce qui est des révisions en solo) par conséquent je me voyais pas passer le concours d’officiers seul dans mon coin d’autant plus que je ne peut pas me permettre de ne pas travailler un an pour me consacrer aux révisions. Je crois que la réussite aux concours d’officiers c’est quelque chose du genre 20/25 places pour 400/500 inscrit donc c’est un concours vraiment relevé et il faut mettre toutes les chances de son côté pour le réussir et cette prépa est un sacré tremplin je pense.

Sinon pour ce qui est de la CPIGN j’ai découvert son existence peut être deux semaines avant la fin des inscriptions donc je ne me suis pas du tout préparé. J’ai juste travaillé les oraux pour pouvoir être plus à l’aise à la DGGN.

2 « J'aime »

En faite dans le processus de recrutement tu as : un long entretien au CIR où la personne qui t’interroge note tout et le transmet directement à ceux qui gèrent le recrutement. Donc je pense que c’est ultra important de faire bonne impression car il y aura un certain nombre de remarques.

Et les tests écrits doivent aussi permettre de faire un peu sélection même si je pense que le niveau n’est pas spécialement difficile pour quelqu’un qui a bac +5 et la différence est sûrement moindre sur cet aspect.

1 « J'aime »

D’accord merci pour ces détails très intéressant je vais m’inscrire dès février je pense, vous avez passé l’entretien combien de temps après l’inscription ?

Alors moi j’ai dû avoir l’entretien moins d’une semaine après mon inscription étant donné que je me suis inscrit vraiment juste avant la fermeture des inscriptions.

Donc je sais pas si tu t’inscrit dès l’ouverture des inscriptions sous combien de temps tu risques d’avoir l’entretient.

Après ne t’inquiètes pas car souvent les CIR sont très rapides pour les entretiens je sais qu’après mes différentes inscriptions que ce soit GAV, SOG ou CPIGN j’ai jamais attendu longtemps.

Bon courage pour ta fin de master et bonne chance à toi pour les concours d’officiers et la CPIGN si tu tentes. Si t’as une quelconque questions hésites pas à m’envoyer un mp je suis disposé à répondre à tes interrogations

1 « J'aime »

Bonsoir à tous :slight_smile:
Je suis votre discussion depuis le début!
Si jamais vous avez des questions, n’hésitez pas, j’ai également candidaté pour la CPI l’an dernier, j’ai passé les oraux mais n’ai malheureusement pas été retenue … Je me prépare pour les dernières épreuves du SOG actuellement.
Pour les entretiens, je m’étais inscrite début Mars si mes souvenirs sont bons et j’ai eu un entretien téléphonique (covid oblige) courant Avril il me semble.

Bon courage et bonne continuation :slight_smile:

3 « J'aime »

Salut :slight_smile:

Quel était ton master ? le fait d’avoir un entretien téléphonique c’est dommage je trouve…

Je suis diplômée d’un master en Anthropologie biologique :slight_smile:
Oui, j’ai été surprise également mais bon c’est comme ça et puis le sous-officier qui m’a interrogé était très sympathique donc l’heure est passée plutôt rapidement.

1 « J'aime »

D’accord je te remercie :slight_smile: les questions étaient du même ordre que celles décrites plus haut ?

Je t’en prie, c’est normal :slight_smile:
Oui effectivement pour les questions à l’oral c’était pour voir les projets après la CPI, si je savais en quoi elle consistait, comment ça se déroulait, quels étaient mes projets une fois en école d’officier, si je connaissais correctement la spécialité au sein de laquelle je souhaitais travailler etc … et ensuite quelques questions sur mon CV et des mises en situation (personnellement j’ai été bénévole dans une association qui aide à l’intégration des migrants et ils m’ont demandé quelle serait ma réaction si un jour j’avais pour ordre de raccompagner des migrants à la frontière bref des choses comme ça). Et ensuite on a discuté sport un peu comme je l’avais noté sur mon CV et ils m’ont demandé ma note de sport au concours OG Titre que j’avais passé quelques jours avant et voila. Je n’ai pas eu l’impression qu’ils essayaient de me déstabiliser mais simplement d’apprendre à me connaître et mes réactions sur divers sujets.
Et pour l’entretien téléphonique c’était vraiment sur les motivations, l’enfance, les études, les expériences pro, qualités, défauts, ce que pense la famille de ce projet, si j’avais voyagé, vécu en colocation etc …

Bon courage pour la suite :slight_smile: