Exemple de connaissance à maîtriser avant sa PMG

Bonjour à tous,

J’ai vu pas mal de questions à droite à gauche sur les différents éléments à connaître en vu d’une PMG histoire de prendre un peu d’avance.

Sachant que ces informations sont répartis un peu partout dans le forum, il m’a semblé judicieux de les regrouper en un seul sujet de discussions où tout le monde pourra apporter des éléments intéressant à apprendre.

N’hésitez vraiment pas à ajouter ce que vous semblez judicieux d’apprendre.

Ce que j’ai retenu du plus basique aux choses un peu plus pointues :

  • Les grades
  • Alphabet de l’OTAN
  • Connaître l’acronyme de A.M.E.R (voir lien ci-dessous)
  • Article 21 (Code de procédure pénale)
  • Article L4123-12 (Code de la défense)
  • Article 122-4-1 (Code pénal)
  • Article 122-5 (Code pénal)
    -Article L435-1 (Code de sécurité intérieure) en connaissant les 5 cas du droit d’usage

Pour ceux qui sont visuel comme moi, le lien ci-dessous peut grandement vous aider (allez aux 2 dernières pages), sinon ça peut être toujours intéressant de lire le contenu, toujours ça de pris :

https://www.lagazettedescommunes.com/telechargements/2017/04/instruction-233000-usage-des-armes-par-les-militaires-de-la-gendarmerie.pdf

N’hésitez pas à rajouter vos connaissances également, ça pourra vraiment aider ceux qui vont passer leur PMG.

17 « J'aime »

Lors de mon passage en réserve, je me souviens que nous avions été interrogé dès le premier jour notamment sur :

  • La structuration de la Gie ( Cie, Groupement etc )
  • tout ce qui se rapporte à la Gie, son histoire de façon générale ( les batailles au drapeau, dates de passage sous le Min.Interieur )
  • la marseillaise + le chant qui vous sera attribué pour le stage en école
  • les choses spécifiques que vous verrez au stage et qui sont mentionnés dans l’EAD ( l’echelle d’usage de la force etc ) mais qui ne sont pas mentionnables ici
11 « J'aime »

Hello, merci pour ce partage, petite question:

Il faut donc apprendre ça par coeur avant, par ses propres moyens, ou bien ces infos sont dans les cours à distance avant la PMG ?

2 « J'aime »

Salut @aDay ,

De mon côté, je n’ai pas encore eu d’accès à l’EAD donc je ne peux pas répondre à ta question.
Mais c’est sûr que t’en auras besoin. Les grades et l’alphabet c’est la base à savoir.
De même pour les articles de lois d’usage de son arme.
Donc dis toi que connaître ça c’est toujours bon à prendre. Autant mettre la balle dans son camps et prendre un maximum d’avance tant que t’as du temps pour l’apprendre :wink:

3 « J'aime »

Dans les articles à connaître il y a également le 122-7 du CP l’état de nécessité.

Pour l’EAD tu as une formation à faire 6 semaines avant ton incorporation, que tu dois valider pour accéder à ton incorporation.

En sachant que pendant ta PMG tu vas revoir ce que tu as fait en EAD.

4 « J'aime »

Coucou @JeremM28 je t’ai envoyée un message en privée :slightly_smiling_face:

Ce sur quoi sont interrogés les stagiaires se trouvent dans l’EAD, toutefois pour les informations qui ne sont pas à diffusion restreinte comme l’histoire de la Gie, sa structuration, se sont des choses que l’on trouve aisément sur internet.

1 « J'aime »

Pour remonter le sujet :wink:

1 « J'aime »

Avant l’EAD :

  • apprendre les grades et comment on s’adresse à chaque grade, personnel masculin ou féminin (c’est le plus important : on attend de vous que vous sachiez à qui vous parlez et répondiez aux encadrants dans les formes),
  • apprendre l’alphabet aéro autant que possible
  • avoir une idée minimale de l’organisation de la Gendarmerie, que ce soit au niveau organique (GD, GM, GR, groupes spécialisés, IGGN, Offices) ou géographique (savoir au moins dans quelle région de Gendarmerie vous êtes, et la cascade Légion → Groupement → COB, ainsi que les éléments constitutifs d’un Groupement)

Une fois l’EAD ouvert : BOSSEZ.
N’attendez pas le dernier moment, il y a un paquet de choses à apprendre.

Ne pas arriver en touriste à sa PMG, ça permet d’avoir l’esprit plus serein pour en profiter :wink:
Bonne PMG à tous les futurs réservistes !!!

5 « J'aime »

Bonjour,

Etant réserviste, je vous fais part de ma vision des choses concernant les apprentissages avant la PMG.

Avoir des connaissances avant la PMG, c’est bien, mais je pense qu’il ne faut pas entrer dans la technique !

Ce que je conseillerais d’apprendre si vous voulez prendre un peu d’avance mais rien d’obligatoire :

  • les grades, ça oui c’est une plus-value intéressante qui va vous faire gagner du temps !
  • les valeurs de la gendarmerie et son histoire (dans les grandes lignes)
  • l’organisation de la gendarmerie (départementale, mobile, garde républicaine)
  • les missions de la gendarmerie
  • connaitre qui est le directeur de la gendarmerie ( aujourd’hui Général Christian Rodriguez), le ministre de l’intérieur ( aujourd’hui Gérald Darmanin), le ministre des armées (aujourd’hui Sébastien Lecornu), le chef des armée (président de la république)
  • l’alphabet militaire pourquoi pas
  • au niveau des textes de loi : Art 132-75 du CP (définition d’une arme) ; Art L 435-1 du CSI (cas d’usage des armes) ;Art 122-5 et 122-7 du CP (légitime défense)

La Marseillaise, c’est évidement un incontournable ! Normalement c’est de naissance ça ahaha. Si jamais c’est pas le cas pour vous, faut la connaitre par cœur (la connaitre aussi à l’écrit est un + ! dans ma PMG nous avons eu un contrôle écrit ou il fallait écrire la marseillaise)

Ensuite, je ne vous conseille pas de rentrer dans de la « technique ». Apprendre l’acronyme AMER pour dire de l’avoir appris n’est pas forcement utile. C’est un acronyme pour mieux mémoriser le cadre d’usage des armes en gendarmerie. Avant d’apprendre des acronymes (oui parce que c’est pas le seul hein ! vous verrez, en gendarmerie les accronymes on adooooore ça !) il faut apprendre et comprendre le base et ça c’est le job des instructeurs de la PMG. S’entêter à apprendre des acronymes avant la PMG c’est mettre la charrue avant les bœufs, comme si vous passiez d’abord le permis de conduire avant d’avoir passer le code : savoir conduire une voiture c’est bien, savoir l’utiliser dans son contexte c’est mieux.

Enfin sachez qu’avant d’incorporer en PMG vous serrez inviter à faire des modules d’enseignements à distances qui vous permettent d’acquérir les bases demandées avant votre arrivées en PMG. Ces enseignements sont obligatoires.

Les cours a proprement dit que vous aurez en PMG ne sont pas disponibles sur internet. Ce sont des données interne à la gendarmerie « confidentielles » pour des raison de sécurité. Les infos glanées sur internet sont des données plus ou moins fiables et actuelles (excepté pour les articles de loi, légifrance est un site de l’état donc la question ne se pose pas). Donc mes conseils, il vaut mieux parfois se contenter des ressources mises à disposition que de vouloir trop en faire au risque de s’embrouiller l’esprit et d’apprendre des données fausses ou pas actuelles.

12 « J'aime »

Bonjour,

Tout d’abord, félicitations pour votre engagement futur dans notre institution. En confirmant les dires de mes camarades, je vous conseillerais en effet d’apprendre en amont :

  • les grades, sans rentrer dans leurs subtilités (différences GD/GM/GR/CSTAG, etc.), qui représentent un apprentissage lourd certes, mais visible (un gradé vous remarquera forcément à l’incorporation si vous l’appelez « mon adjudant » plutôt que « Monsieur », mauvaise habitude que perdront vite vos camarades…) ;

  • l’organisation de la gendarmerie départementale (DG>région>groupement>compagnie>COB/BTA) ;

  • l’alphabet radio/OTAN, qui vous sera enseigné dans les cours sur les transmissions, et qui sera la base indispensable de l’utilisation des moyens de communication sur vos missions futures ;

  • les articles 122-5 et 122-7 du Code pénal (pas forcément leur contenu, vous aurez bien le temps de le décortiquer en cours de FGIP, mais plutôt les grandes notions qui se cachent derrière ces articles, respectivement légitime défense et état de nécessité), et L435-1 du Code de la sécurité intérieure (mémoriser les cinq cas en amont peut représenter une économie de temps certaine… J’ai eu à les réciter péniblement pendant mon évaluation BPT). L’article L4123-12 du Code de la défense vous sera également enseigné, mais reste presque anecdotique dans notre cadre légal d’usage des armes ;

  • savoir qui sont les « grands patrons », comme dit ci-dessus le président de la République, le ministre de l’Intérieur, le DG, le ministre des Armées (ancien réserviste opérationnel dans notre institution pour l’anecdote !) ;

  • tous autres éléments devant faire l’objet d’un apprentissage particulier à l’occasion de votre EAD ;

  • apprendre vite fait à faire un lit au carré et en bataille peut avoir une certaine importance pour ne pas risquer de faire des erreurs… Ce sont des manipulations que vous ferez deux fois par jour et dont la moindre erreur sera relevée et sanctionnée par l’imagination débordante de vos gradés ! De toute manière, vous apprendrez cela très vite en PMG, prenez soin toutefois de vous entourer d’un VCA si possible pour cela, ce seront vos camarades issus d’autres armées, ils connaîtront donc les manipulations sur les bouts des doigts ;

  • savoir cirer des chaussures est également requis, même si nos chaussures d’intervention ne requièrent pas autant de soin que les anciennes rangers (alias BMJA 65), vos gradés exigeront toujours de vous des chaussures propres et brillantes !

  • connaître le premier couplet et le refrain de la Marseillaise est évidemment indispensable, vous devrez la chanter tous les matins au lever des couleurs.

Comme l’a très justement dit @Chloe33, cependant, ne vous posez pas trop de questions avant votre PMG, votre quinzaine de jours sera bien remplie afin d’apprendre toutes les connaissances indispensable au métier de gendarme… Contentez-vous donc de ce qui est élémentaire, et de ce qui vous sera appris lors de votre EAD (n’arrivez pas en touriste…).

De même, il faut être préparé à la fois physiquement et mentalement : même si une PMG n’est pas la plus dure des formations militaires, loin de là, elle n’en reste pas moins militaire ; il y aura des cours sportifs, chaque erreur individuelle décelée se paiera collectivement à la discrétion de vos cadres. De même, certains gradés seront durs envers vous et vous allez ramasser, cela fait partie du jeu : apprenez donc à faire abstraction de ce qui est désagréable, ça passe mieux ! Sachez toutefois qu’en cas de problème particulier, ce seront les premiers à être à l’écoute car, comme ils vous le diront souvent : « la gendarmerie est une grande famille ».

Ayez un bon état d’esprit de façon continue : soyez toujours volontaire, posez des questions, demandez des éclaircissements aux cadres ou à vos camarades, et soyez un bon camarade avec les vôtres, puisque tout se fera par le collectif.

Et enfin, la PMG est une formation complète certes, mais également un préalable : vous en apprendrez également beaucoup sur le terrain, par les enseignements des anciens de l’arme, des réservistes expérimentés, mais aussi des missions en elles-mêmes… Et une fois sur le terrain, gardez un état d’esprit volontaire : cherchez toujours à améliorer vos axes de perfectionnement, posez des questions et soyez avare de commentaires de la part de vos supérieurs.

La formation sera dure, mais courte, et n’oubliez jamais que c’est que du bonheur, surtout en imaginant vos futures missions…

Bon courage et bonne PMG à tous les futurs camarades réservistes !

14 « J'aime »

Je valide vos conseils concernant la préparation physique et mentale !

D’ailleurs si ça intéresse certains, j’ai fait un RETEX sur ma pmg (que j’ai pour ma part faire à Pézenas). Ça peut vous donner une idée de ce à quoi vous attendre :

8 « J'aime »

Bonjour,
J’ai une question à propos de la Marseillaise. Faut-il la connaître entièrement ou seulement le couplet 1 et le refrain ?
Merci

Juste le 1er et le refrain

d’accord merci !

Bonjour,

Merci pour cette information exactement la réponse que je recherchais.

Et j’aurai une question, les paquetage et la carte pro on les réservera après la PMG ou bien même avent ?

Bonjour,

Tu perçois ta dotation vestimentaire le 1er jour de la PMG. Ton GPB et ta carte pro arriveront après dans un délai variable.

Et je penses qu’à mon avis sa prendra pas de temps, car mon dossier de candidature ainsi que mes teste et ma visite médicale on était très rapide en même pas 3 mois du coup là je suis sur la PMG de février 2023 le 17 à Sathonay-camp.

Et juste pour info c’est quoi un GPB ?

Et pour les affaires de dotation il aura que la carte pro ainsi que les Paquetages il aura pas d’autre à part sa ?

Lors de mon entrain au bureau de réserve, le maréchal des logis chef du bureau de réserve m’a pas expliqué se que je devrais détenir et j’ai pas eu location de lui poser la question.

Et aussi apparement cette année de 2024 j’ai attendu dire que les réserviste de gendarmerie auront leur arme de service en dotation j’ai aussi vue une article dessus.

Ça dépend des départements, de la vitesse du service à traiter les infos, du nombre de dossier qui arrivent en même temps, etc. Avec les JO, il y a des PMG en moins cette année, certaines régions ont déjà peu de PMG chaque année. Suivant le parcours de chacun, ça peut aussi varier (personnellement, je n’ai pas été mise apte dès ma première VM).

GPB = Gilet par balle

La carte pro arrive après la PMG, faut remplir ton dossier sur minotaur et surtout que la photo soit acceptée… Quand tout est bon, elle est déclenchée automatiquement et elle arrive au groupement. Après, elle te sert pas à grand chose au début, donc pas dramatique de ne pas l’avoir. J’ai mis 6 mois avant d’avoir la mienne.

Ce que tu devais détenir ? C’est-à-dire ?
Tu auras chez toi (en résumé) : vêtements, GPB et ceinturon. Le reste (armement), tu le perçois en brigade avec chaque renfort.

L’arme de service en dotation, j’y crois moyen. Certains de font que 5 renforts par an… on est nombreux en réserve, quand même ! Et puis, déjà des années qu’il est prévu qu’on passe au sig pro et toujours pas le cas donc avant d’avoir notre propre arme. Surtout que les actifs ont une boîte chez eux pour ranger l’arme. Le civil mettrait la sienne où ?

1 « J'aime »

Merci pour l’info, le bureau de réserve on déjà une photos de moi quand j’ai déposé mon dossier de candidature.

Et pour Minotaur, c’est un formulaire de contacte pour avoir des renseignements ainsi qu’un entretien avec un gendarme recruteur de réserve ?

Moi je suis passer sur le site Minotaur pour obtenir un contacte, après j’ai eu un rendez-vous 1 semaine après pour un entretien.

Et pour l’arment, mon père était un ancien policier municipale. Il à toujours sais deux coffre fort pour rengager sais arme (une arme de catégorie B pour tir sportif) Et autre matériel je lui demanderai une si j’aurais besoin.

Après je serai disponible pour faire peut-être beaucoup de mission sur le terrain car je suis demandeur d’emploi je fais rien actuellement après, je pense, je sais pas, peut-être qu’il m’appelleront si il on vraiment besoin en renfort.

Et pero je vie pas loin de la gendarmerie c’est à 600 mètre soit 9mn pour me rendre à la brigade à pied ou bien 5mn avec les raccourcis à pied aussi.