Haut niveau de sport ? Différences entre compagnies ?

Au début ca allait tant bien que mal mais plus le temps passe plus on est crevés, on a tous des têtes de cadavres, mal partout
Réveillés depuis une semaine à 5h30 par 30 minutes de course a pieds, sans compter les séances de sport de la journée
Tout ca pour une matière avec un coeff merdique et qui en plus est prise avec la note de topo, le seul truc c’est de montrer que t’en veux au cadre pour pas qu’il te descende sur la note d’aptitude

1 « J'aime »

Certaines compagnies sont connues comme étant moins tendres mais la seule et unique chose à faire c’est de garder le cap, faire ce que l’on peut et garder son calme même quand on a envie d’etriper un cadre.
La vie en unité se rapproche chaque jour qui passe (et elle n’a franchement rien à voir).

1 « J'aime »

On va jouer à « Dupont et Dupond »: Je dirais même plus, ce que dit @Cecile25 est très juste.
La période kaki prépare les esprits et les corps pour le travail futur, il s’agit de connaître la fatigue autre que celle des boîtes de nuit, cad pas que le manque de sommeil.
Il s’agit de la fatigue du corps et nerveuse par manque de récup.
Après cela, tout paraîtra plus facile et on pourra parler de la difficulté de la formation… :joy:

Je comprends pas certains instructeurs dans certaines écoles/ compagnies franchement.

Chercher à faire dépasser leurs limites aux élèves, oui. Mais chercher à dégoûter je suis désolé ça n’apporte rien de productif. Ce n’est pas ça qui apporte de réelle plus value à la formation en plus. Ce n’est que mon avis mais quand c’est trop ça ne sert à rien, surtout vu le niveau demandé par la suite en unité.

C’est déjà compliqué mentalement avec le covid et l’enfermement si en plus ils en rajoutent… il faut trouver un juste milieu. A TULLE j’ai trouvé que la SEFI arrivait justement à trouver ce juste milieu en nous rappelant qu’il fallait nous ménager mais en nous poussant aussi dans nos retranchements

7 « J'aime »

Je ne crois pas que les certains instructeurs cherchent à dégouter qui que ce soit.
C’est une école militaire, le dosage est fait pour progresser tant sur le plan physique que moral.
On est sensé savoir ce à quoi on se destine. :slightly_smiling_face:
Mais il est vrai que c’est parfois plus dure par moment selon ses propres capacités.

A Montluçon en ce moment et salle de muscu disponible malgré quelques restrictions à cause du covid mais on s’y fait … Après, il faut trouver le temps d’y aller c’est certain mais les infrastructures sont là en tout cas en plus d’environ 1 créneau de sport par semaine en compagnie + le cours de MSAA donc ça se fait. Pour nous aussi, grosse fatigue, tout le monde est à bout mais notre premier we de libre d’il y a 2 jours a fait un grand bien à tout le monde :slight_smile: Bon courage à tous!

Chez nous ils cherchent vraiment à dégouter les gens, ils descendent les personnes et s’acharnent dessus. On a pas tous le même niveau en sport et pourtant c’est pompes, gainage,etc… en se faisant traiter de limace, de gros fainéant, si on arrive pas à enchaîner 50 pompes ou 5 minutes de gainage

Sans compter que les cadres harcèlent certains élèves, un truc pareil dans le privé ca se finirait aux prud’hommes mais là ca va, tranquille c’est normal. Et celui qui ne serait pas d’accord est invité à partir

On était 120 au départ, on est plus que 113, et on a eu 2 arrivées…

1 « J'aime »

C’est " volontaire " pour dégoûter et voir ceux qui ont le plus de mental même si ce n’est pas la meilleure solution c’est sur.

Chaumont c’est la légion étrangère en fait haha

1 « J'aime »

Une certaine compagnie surtout :rofl:

Faut prendre les choses comme elles viennent: de l’eau sur une toile cirée. Vous êtes mis à l’épreuve. Ça était dure aussi pour nous et notre cie a un bon niveau physique. Ca fait partie de la préparation mental. Comme disent certains: « Entraînement difficile guerre facile ». Quand tu vas avec enchainer des forcenés, une bande de gens du voyage ou des black block , crois-tu vraiment que tu vas leur dire qu’ils exagèrent et leur jeter des marguerites ou leur dire « peace and love » ou « paix aux hommes de bonnes volontés ». :rofl: :rofl:
Il faut des futurs gendarmes qui en veulent. :slightly_smiling_face:
Ce n’est pas fait pour dégouter mais endurcir et garder des gens sur qui on peut compter dans les coups durs. L’invitation est là pour ça! :joy:
On y passe tous! Dans quelques temps ça ira mieux.

3 « J'aime »

Ah parce qu’il y a de grosses différences d’une compagnie à une autre ? Les cadres sont toujours sur la même compagnie d’année en année ?

Deux arrivées ?

Ho oui c’est les cadres qui font l’ambiance aussi et certaines compagnies sont plus strictes que d’autres.

Ils peuvent rester plusieurs années dans la même compagnie effectivement

1 « J'aime »

Comme le dit Pauline, oui. D’une compagnie à l’autre ça n’a strictement rien à voir. Certains EG restent en contact avec leurs cadres apres l’école et d’autre partent en essayant d’effacer de leur mémoire l’école et ce qui s’y est passé :joy:

Là où j’étais certains cadres sont là depuis au moins 5 ans.

1 « J'aime »

Pourquoi les cadres ont une telle attitude pour le métier que l’on nous demande derrière?

Car comme disent les légionnaires « Entraînement difficile, guerre facile ». Il vaut mieux connaître la difficulté à l’entraînement et ensuite passer par quelque chose de plus « facile » que l’inverse.

1 « J'aime »

Même en gendarmerie ce n’est pas normal. Le harcèlement c’est tolérance 0, je ne sais pas dans quelle compagnie tu es mais si c’est comme tu décris ce n’est absolument pas normal. Qu’une compagnie décide d’être dure et de faire ramasser c’est son choix, maintenant commencer à insulter les élèves et harceler ce n’est pas de la formation mais du bizutage « mauvais ». Ces faits devraient être dénoncés

1 « J'aime »

Mais le métier de gendarme ce n’est pas la guerre. On demande de faire correctement le travail. Pas de devenir des gens rustiques.

Sinon la légion recrute jusqu’à 40 ans je crois …